Forteresse

Publié le par ADM

Dans le cadre du développement de la région, par le tourisme, nous avons procédé à une excucion-enquête dans le sud. D'après la carte, à quelques kms de Kirando se trouve une forteresse . Nous nous sommes rendus sur place et avons contacté les autorités. Kirando d'abord et ensuite Sigunga, une trentaine de kms plus au sud.
  

Evidemment ca parait toujours suspects de voir des blancs poser des questions au sujet d'une forteresse, car ils se demandent toujours quelles sont nos réelles motivations: traffics de cailloux, espionnage, recherche de trésors enfouis...
Alors il faut leur exliquer que dans l'est de leur pays se trouvent des ruines d'une fortersse qui s'appelle Kilwa et qui est un lieu touristique assez fréquenté.
Nous essayons de leur faire comprendre que si les cartes (certaines) indiquent une forteresse dans cette zone, peut être pourrait- elle devenir un pôle d'attraction et attirer les touristes.

Ils ont été interessés par cette perspective et nous ont encouragé à poursuivre, dans l'intérêt de leur région.

Nous avons donc eu des contacts avec des personnes qui se sont déjà rendu sur les lieux. D'aprés leurs expliquations , assez floues, il n'y aurait plus grand chose, à part un mur et une dalle en béton.
En poursuivant nos investigations, nous avons compris que ces personnes avaient entrepris des fouilles sur les lieux, mais que des esprits (eh oui,nous sommes en Afrique et nous prenons tout en considération) avaient fait en sorte qu'ils stoppent leur recherches.
Alors ils voyaient d'un trés mauvais oeil des blancs venir poursuivre là où ils avaient échoué.
Donc de conciliabules en concialiabules, il s'est avéré que ce n'était pas possible d'y aller en saison des pluies car tout est recouvert par les herbes; ensuite ils nous ont fait comprendre que rien ne serait fait sans un dédommagement des sommes qu'ils avaient investi et du temps passé à creuser.
Nous avons mis fin à leurs revendications en disant qu'ils pouvaient garder secret leur forteresse et que si un groupe d'individus bloquait le développement touristique de la région, c'était le problème de la population, pas le notre.
Nous sommes ici avec l'aval des autorités de Kigoma, dans l'intérêt de la région de Kigoma; nous ne sommes pas des privés essayant de faire une entreprise commerciale.

Dans la soirée, un jeune s'est présenté, pas content du comportement de ses ainés, avec un petit soldat de plomb.

Ce soldat, comme le montre la photo, est la figurine d'un prussien, en trés bon etat (Je dis prussien car cette forteresse date de la colonisation allemande -1887 à 1917- donc agé de plus d'un  siecle). Cet homme nous a dit qu'ils en avaient trouve 6, qu'ils se sont partagés entre creuseurs, mais que des choses bizarres ce sont passées et qu'ils ont du fuir les lieux. Je lui ai expliqué que ce n'est pas la 1ere fois que j'entends ce genre d'histoire et que bien souvent les esprits qui protegent de tels lieux le font en fonction des motivations des fouineurs; dans leur cas, seul l'intérêt personnel et leur avidité à trouver un trésor les avaient motivé et ces antités n'aiment pas être troublées par ce genre d'activités ni d'activistes.

Nous lui avons expliqué que c'est vraiment dommage qu'ils aient détruit les documents, car ils représentaient une certaines valeur historique, sans parler de l'intérêt pour les descendants de ces familles.

Nous avons donc continué notre descente vers le sud, jusqu'à Kalya, en bateau, en programmant une nouvelle visite en saison sèche pour retrouver cette forteresse. Il semblerait en fait que celle -ci soit plus proche de Sigunga que de Kirando.
Position de la forteresse.

Publié dans Promo-tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article